RÉSERVER UNE VISITE
+
-
+
-
Close
Lun-Dim: 8 AM - 5 PM
(999) 635 4597
Chichen Itza Tours

Rénovation de Chichén Itzá

Rénovation de Chichén Itzá

Chichén Itzádéclarée site du patrimoine mondial par l'UNESCO, est devenue l'une des destinations touristiques les plus populaires au monde et la deuxième plus visitée des sites archéologiques du Mexique. Il est ouvert au public 365 jours par an. 8.000 visiteurs par jour en haute saison se rendent aux monuments de Chichén Itzá et, par conséquent, les monuments ont été structurellement usés en raison d'un trafic touristique important.

Les touristes, escaladant les sites, avaient laissé leurs traces sous forme de graffitis. Les marches de pierre des monuments montraient déjà des signes d'érosion rapide. Laisser les touristes gravir les monuments endommageait gravement la pyramide elle-même. Pour éviter toute détérioration, Chichen Itza  avait absolument besoin d'un entretien et d'une attention permanents.

La zone centrale de 5 km de Chichén Itzá, entièrement restaurée, est sous l'administration et la protection officielle de l'INAH (Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique). Chichén Itzá a été déclaré monument archéologique en 1986 et est également protégé par la loi fédérale sur les monuments et les zones archéologiques, artistiques et historiques. Les méthodes de conservation utilisées semblent très professionnelles et responsables.

L'INAH ferme les monuments à l'accès public depuis quelques années et les visiteurs ne peuvent plus les escalader ou entrer dans leurs chambres. La raison en est qu'une Américaine, Mme Black, âgée de 80 ans, a gravi les 91 marches d'El Castillo et est morte le 5 janvier 2006, l'accès au temple El Castillo de Kukulkán a également été fermé. Il est interdit de monter aux monuments pour la sécurité des visiteurs et la préservation des structures. Maintenant, tous les beaux monuments sont là dans toute leur splendeur, mais dans le passé, les structures étaient à peine visibles sous la pression des corps qui grimpaient partout.

Aujourd'hui, les ruines de Chichén Itzá sont la propriété fédérale et l'administration du site est assurée par l'INAH. Mais les ruines réelles de la ville s'étendent sur plus de 25 km avec de nombreuses ruines non fouillées et cette partie n'est sous aucune protection de l'État. Les coopératives villageoises et les propriétaires individuels utilisent ces terres à des fins agricoles.